La conduite de chariot élévateur de catégorie 3: CACES Cat 3

FORMATIONS CACES Cat 3

Dans le cadre de leur travail, les salariés peuvent être amenés à exécuter différents types d’opérations de transport, de manutention, de levage ou de terrassement. Ces activités nécessitent souvent l’utilisation d’engins particuliers : engins mobiles ou appareils de levage.
La conduite de ces matériels expose le conducteur et les salariés évoluant à proximité à des risques d’accidents (collision, renversement, heurt, chute d’objets…). Elle est encadrée par des textes visant à la protection des travailleurs issus du Code du travail et des textes régissant la circulation des véhicules issus du Code de la route.
L’employeur doit veiller à la stricte application de ces règles, il engage sa responsabilité civile et pénale en cas d’utilisation de chariot par un salarié sans formation préalable et recyclage.
Une obligation générale de formation à la conduite.
L’article R. 4323-55 du Code du travail dit que la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs est réservé aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate.

 

Pré Requis
Être âgé de 18 ans au minimum et être déclaré apte par la médecine du travail
Profil du stagiaire
Personnel prenant en charge des opérations de conduite de chariots.
Objectifs
Aptitude à utiliser efficacement un chariot automoteur à conducteur porté, avec toutes les qualifications requises.
Pouvoir obtenir le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité et permettre au chef d’établissement ou son représentant de délivrer l’autorisation de conduite interne.
Durée
Une autorisation interne 1 ou 2 jours de formation au plus selon le nombre de participants sans excéder 6 stagiaires.
Un CACES* c’est 2 jours de formation + 1 jour d’évaluation avec un testeur. Un testeur ne peut valider que 6 participants.
(*Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité)

Formation Théorique

  • Synthèse des différentes obligations légales et réglementaires.
  • Analyse des risques et des responsabilités.
  • Identification des principales catégories de chariots et de leurs caractéristiques fonctionnelles.
  • Vérifications à la charge de l’utilisateur et consignes d’utilisation.
  • Compréhension de la plaque de charge.
  • Règle de gerbage et de reprise de charge.
  • Règles d’utilisation, interprétation des différents pictogrammes et panneaux de signalisation.

 

Formation Pratique

  • Mise en application des vérifications (état général, fonctionnement, notice d’utilisation, rapport de vérification)
  • Mise en situation (prise en main d’un chariot, parcours balisé à vide et en charge, plan incliné)
  • Manutention (prise et dépose de charge, gerbage……….)
  • Dispositions relatives à l’environnement (maîtrise des sols, connaissances des règles de conduite à l’intérieur et à l’extérieur spécifiques à l’entreprise.

Mon organisme vous propose 2 types de formations pour la conduite de chariots de catégorie 3

ce

 

Autorisation interne de conduite :  Article R.4323-55 du code du travail

Ce n’est pas le permis CACES, une fois la formation théorique et pratique validée par mon organisme, le salarié pourra conduire le ou les chariots uniquement dans votre société.
La formation se déroule dans vos locaux avec votre chariot qui doit être disponible sur une demi-journée. (Il y a la possibilité de louer un chariot)
La remise à niveau se fait régulièrement, soit tous les ans, tous les 2 ans…….
Les participants devront exécuter des tâches pratiques qui correspondent à leur quotidien.

 

Le permis CACES 3 : Article R.4323-55 du code du travail et R.389 CNAMTS*

(*CNAMTS : Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés)

Ce permis permet à chaque salarié de conduire un chariot élévateur de cat 3 dans toute la France. Sa durée de validité est de 5 ans.
La formation se déroule dans vos locaux avec votre chariot qui doit être disponible sur 2 demi-journées. (Il y a la possibilité de louer un chariot)
La validation théorique et pratique se fera via un testeur indépendant qui interviendra le 3ié jour.
Dans tous les cas, c’est à l’employeur, sur une autorisation interne de conduite ou sur un permis CACES, de donner le droit à un conducteur de conduire un chariot.